Jerôme R... Ma première course

  • Par cap-asr
  • Le 16/04/2018
  • Commentaires (0)

Ma première course (Jérôme, alias l’homme sans jambe)

 

Boulay1

Objectif : le Trail Dé-Boulay (avec ce nom, il fallait bien que le CAP soit représenté...)

Nico C nous propose le trail de 15km en mode footing sous le soleil avec 16°C. Aller hop je passe le pas inscription faite le mercredi soir.

Dimanche 15 avril départ de l'église à 7h30 dans la CAP mobile (enfin le Scénic de Nico) avec Magalie, Céline P, Thierry, les 2 Nico (F et C) et moi, direction Le-Boulay. Trente minutes plus tard arrivé sur place, température relevée 8°C avec un plafond très bas (merci météo France...).

Retrait des dossards, petit échauffement, le directeur de course présente le parcours et précise que le terrain est gras voir très gras...

Allez c'est parti, tranquillement sur le 1er kilomètre, sortie du village et premier passage sur terrain meuble ça passe bien, avant de rentrer dans la forêt une fanfare est là pour nous accueillir c'est sympa, Mag et Nico F commencent à accélérer légèrement et se détachent. Premiers passages boueux, voire très boueux, on est obligé de prendre sur les côtés du chemin, ça glisse, ça colle mais c'est cool. Après 3Km, première grosse flaque boueuse, je saute ça passe et là un cri (1ère chute de Céline sans gravité). On continue, ça va le rythme me convient, Thierry accélère légèrement, je le colle, on saute, on enjambe, on glisse, je me retourne, on a fait le trou sur Nico C et Céline, je continu avec Thierry. On est pas mal, on reprend des concurrents, au km 8 après des passages bien collants et des casses pattes, j'ai les cuisses qui commencent à durcir, Thierry relance bien, ça devient plus compliqué pour moi, je le laisse partir petit à petit. Ca y est je suis tout seul, je reprends quelques concurrents, mais commence aussi à me faire doubler. Je sens que les relances se fond plus dures, je m'accroche. Le ravito au km 11, au bout de la ligne droite je vois Thierry, Mag et Nico F, mais juste après, une méchante côte, je marche, je ne les reverrais plus avant la ligne d'arrivée. La fin de parcours, toujours bien boueux, plusieurs passages à gué, des descentes glissantes, je m’accroche à un arbre pour ne pas finir dans le fossé. La flamme rouge, on remonte sur le plateau c'est chouette, avant de redescendre sur Le-Boulay par un chemin en dur, je sens un gars qui revient fort dans la descente, dernière petite côte, et là je lui mets une grosse relance avant la ligne (merci Jeff pour les sprintes en côte le dimanche), je fini en 1h19.

Bilan du CAP : Nico F fini en 1h17, juste devant Thierry (+10") et Mag (+37"; 6ème féminine, BRAVO), Nico C et Céline en 1h23 mais avec 3 chutes et une perte de chaussure dans la boue c'est pas mal...                   

On est bien crado mais on est content, rillons, rillettes, boudins et la petite bière (l'esprit du CAP).

Avant de repartir on attend David qui fait le 30km tranquillement avec un objectif de 3h… et le voilà en 2h32 (9ème, BRAVO champion) assez frais, il a le sourire, c’est une performance de bonne augure  en prévision de ces ultras....

Vivement la prochaine course.

 

Boulay3Boulay2 1

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.